REBSAMEN retrouve ses esprits ? malheureusement NON ! c’était un fake lancé par le CIP !

, par Collectif ART29

Pour de Vrai :

Franck de Bourgogne a arrêté sa grève de la faim le 30 avril (au bout de 52 jours, contre l’accord du 22 mars) pour cela il fallait une bonne raison car il était déterminé à ne s’alimenter à nouveau qu’au moment du refus de l’agrément de cet accord de la part du Gouvernement..
Aucun signe positif ne venant du gouvernement, le Ministre du Travail Rebsamen jouant la carte du silence sur le sort des millions de chômeurs et de travailleurs précaires concernés par l’accord qu’il a décidé d’agréer (comme il l’a confirmé ces derniers jours), nous avons décidé, en coordination nationale de raconter et publier ces vrais-faux communiqués annonçant le non agrément de l’accord.
Comme un coup d’éclat, un pied de nez qui dit que nous ne sommes pas dupes et que nous continuerons à dénoncer les faits graves qui ont lieu en ce moment sur la question de l’assurance chômage et de la gestion de l’unedic.
parce que c’est de nos vies dont il s’agit.
vous trouverez dans cet article les vrais-faux communiqués de :
François Rebsamen annonçant qu’il ne signera finalement pas l’agrément de l’accord UNEDIC puis les réactions d’Aurélie Filippetti, du MEDEF, de la CFDT, de FO, de l’UIMM, de Anne Hidalgo et de la CIP-IDF (lisez les, ces textes sont bourrés de vraies infos !)
ces textes aurait du être le scénario du "bon sens" qui devrait opérer (et auquel nous continuons à appeler sans relâche)
Mais, ce n’est pas le cas.
nous ne repartons pas à zéro pour autant, nous ne sommes pas démobilisés, nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience et acte de la lutte nécessaire et à nous organiser partout sur le territoire.
il s’agit aujourd’hui de garder la patate, de rester joyeux car nous ne restons pas isolés, car nous fabriquons cette lutte tous ensemble, déterminés et en colère, afin de faire valoir des droits adaptés à l’emploi discontinu et au travail précaire (1 chômeur sur 2 n’est pas indemnisé et plus de 83% des embauches ont lieu aujourd’hui en CDD = ce que nous défendons, nous concerne tous).
Qu’on se le dise, du medef au gouvernement et dans toutes les chaumières :
La Lutte Continue !
LIEN vers les textes

INTERVIEW REBSAMEN FRANCE INTER


Interactiv' : François Rebsamen par franceinter

L’UNEDIC OU LA GUEULE DE BOIS

http://www.cip-idf.org/article.php3...

COMMUNIQUÉ DE LA COORDINATION NATIONALE DES PRÉCAIRES, CHOMEURS, INTERMITTENTS ET INTÉRIMAIRES